Fils RSS pour les
Articles
Commentaires

Me contacter M'envoyer un message

Sur son blog confectionné précipitamment à l’approche des élections, Jean-Louis IDIART poste, le 7 mai 2007, dans une rubrique curieusement intitulée « propositions », un billet dans lequel il relate la signature « officielle » d’une tranche 2 du contrat de pays Comminges Pyrénées.

A défaut de véritable programme, le candidat député met donc en scène ce petit coup de pub gratuit qui lui permet de se comparer aux véritables hommes de pouvoir.
De là découle cette oeuvre d’art où il s’expose aux côtés des présidents du Département et de la Région dans l’intimité du palais Départemental (ci-contre petit coup d’oeil sur la modeste salle du Conseil).

L’un des rares visiteurs du site (un baron rose?) s’interroge sur le contenu de ce document que malheureusement on ne trouve ni sur le site du Conseil Général ni sur celui du Conseil Régional. Il a pourtant été publié, notamment dans le recueil des actes administratifs du Conseil Général de novembre 2006 et vous pouvez le télécharger ici.
Le scoop, un peu faisandé comme on voit, ne ravira sans doute pas le dévoué militant de Frontignan Savès qui ne trouvera aucun projet financé dans son canton de L’ISLE EN DODON.

LarrieuIl est vrai que le conseiller général, Jean LARRIEU (ouh le vilain !) est de droite (re-ouh). (Il a pourtant été élu dès le premier tour des cantonales 2004 et fait 75% des voix dans son village .Tout le monde ne peut pas en dire autant.)

Auban Par contre, s’il aime skier (sur l’herbe) il pourra profiter des investissements financés sur la station de ski du Mourtis grâce à l’intervention du (gentil) Bertrand AUBAN, conseiller Général de gauche.

Durant l’hivernage des ours (pour éviter de se faire bouffer), il pourra également faire un agréable séjour au camping d’ARBAS, où pour la modique somme de 870 000 € seront construits, avec l’aimableBrana participation des contribuables, une piscine et 15 chalets.

Merci Jean-Pierre BRANA, conseiller général d’ASPET et directeur de campagne de Jean-Louis IDIART (après avoir été son attaché parlementaire).

Rétrolien | Fil RSS

Ajouter un commentaire