Fils RSS pour les
Articles
Commentaires

Me contacter M'envoyer un message

Citation au hasard

Le vendredi 21 octobre 2005, au cours d’une séance de l’Assemblée Nationale, Jean-Louis Idiart nous a gratifiés d’une intervention très enrichissante (cliquez sur la citation pour accéder au compte-rendu de séance intégral) :

Nous proposons d’abroger l’article 885 I bis du CGI afin de mettre un terme aux cadeaux fiscaux accordés en matière d’impôt de solidarité sur la fortune par la majorité et le Gouvernement, notamment à l’occasion de la loi sur l’initiative économique et de la loi de finances pour 2005.
…Le présent amendement vise plus précisément la possibilité d’échapper à l’ISF dans le cadre d’un pacte d’actionnaires représentant 20 % seulement des droits d’une société, dont est membre une personne exerçant dans la société sa fonction principale.
…Appuyé sur un discours visant à « exonérer l’outil de travail », alors que tel a toujours été le cas, ce dispositif permettrait en fait d’échapper à l’ISF dans des conditions particulièrement souples.

Si, par le plus grand des hasards, vous tombez sur quelque chose d’intelligible, sur une intervention constructive qui fasse, en quelque sorte, « avancer le schmilblic »…
vous avez le droit de rejouer ! (en actualisant la page de votre navigateur ou en cliquant sur le titre de l’article)
En effet sur les quelques 419 interventions recensées par le site de l’Assemblée Nationale entre 2004 et 2007, 90 % au moins sont sans aucun intérêt (humour à deux balles, polémiques stériles,…).

Comme disait si bien le philosophe COLUCHE (1944-1986) : « De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. »

Pour vous en convaincre vous pouvez télécharger ici le fichier Excel qui reprend in extenso les propos du député et leur source.

idiart-graph.gifDans le graphique ci-contre (cliquez pour agrandir), une petite comparaison avec les députés des 7 autres circonscriptions de la Haute-Garonne…

Si vous cherchez la courbe de Jean Diébold (UMP), elle est bien sur le graphique, ce n’est pas un bug ! Simplement, il n’est intervenu que 4 fois en 3 ans (dont, exceptionnellement, 2 fois au cours d’une même séance…).

Soit il est d’un naturel partculièrement discret (un simple « oui » est noté dans le compte-rendu de séance), soit il est agoraphobe…

Rétrolien | Fil RSS

Ajouter un commentaire