Fils RSS pour les
Articles
Commentaires

Me contacter M'envoyer un message

2015-11-24-réunion-soutien-Carole-DELGA-à-AURIGNAC-124 novembre 2015 : le parti socialiste organisait en catastrophe à AURIGNAC une réunion de soutien à Carole DELGA, candidate à la présidence de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.
Fort opportunément, notre députée était au même moment en représentation à RODEZ, évitant ainsi les questions embarrassantes du collectif des contribuables des terres d’AURIGNAClogo_CCTA  bien représenté ce soir-là.

L’un de ses adhérents à la plume particulièrement alerte assistait à l’exercice…

Il m’a fait parvenir le texte qui suit que je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager. (Il a souhaité rester anonyme)
Pour illustrer son propos, je joins un résumé en images des diverses interventions, pas toujours tendres envers les candidats…

…Et bien entendu les prestations de ces derniers.

J’ai essayé de rester impartial…
Voici donc le texte de mon correspondant :

(en « bleu » sur fond « rose », mes commentaires)

Le 24 novembre 2015 à AURIGNAC…
Compte rendu d’un participant fortuit qui s’est endormi plusieurs fois pendant le film et qui a probablement raté les meilleurs passages.

Décor…

2015-11-24-meeting-DELGA-a-AURIGNAC-1Un aréopage de VRP,
aux murs quelques photos de la Sainte Figure,
un drapeau du PS près de la tribune…
Une centaine de pèlerins dans la salle, la moitié sympathisante, l’autre réfractaire.
Des hommes parlent, des soutiens à Carole (Ô, Carole !), sans convictions.
Ça risque d’être mortel pour parler jeune.


Introduction par Jean-Michel LOSEGO par mcabe

 Jean-Michel LOSEGO, maire d’AURIGNAC et suppléant du conseiller départemental Christian SANS ouvre la réunion.
Appréciez l’orateur… notamment pendant la minute de silence.

 


Laure Vigneaux lit l’épître aux militants par mcabe

Laure VIGNEAUX, l’une des colistières, lit une lettre de Carole DELGA.


Guy DAVID réagit aux attentats de Paris par mcabe

Guy DAVID, l’un des colistiers, exprime ses sentiments après les attentats du 13 novembre à Paris.


Julien CHAINET par mcabe

Julien CHAINET, l’un des colistiers, « essaie de dessiner rapidement les compétences de la région ».

Premier sommeil…

Le chef des ventes enfin (celui qui parle sans le prospectus) explique brillamment l’enjeu.
Il passe en revue tous les produits de la concurrence, en deux mots dévoile leurs faiblesses.
Il pourrait vendre n’importe quoi ; il est bon, il a de l’avenir.
En trois minutes à peine il est capable de plonger l’auditoire dans une catharsis stuporeuse.
Il scrute tous les états d’âme du votant : pourquoi faut pas voter FN, pourquoi faut pas voter à droite, pourquoi faut pas s’abstenir, pourquoi faut pas voter blanc.
Le jeu sacré démocratique.
Il parle comme un entraineur. Un match, on gagne, on perd.
C’est le sport, mais faut raquer pour être dans les tribunes, et pas qu’un peu à Aurignac !
Même si le match est mauvais parce que les joueurs sont pas au niveau.
Mais attention citoyens, l’heure est grave et nous sommes en guerre, s’agit plus de se gourer !
La main à l’urne doit être ferme, l’ennemi identifié.
Faut pas mollir !
Cette élection c’est la mère de toutes les élections.
Vous pigez l’enjeu colossal ?
Continuez de voter pour nous, on se charge du reste (c’est le reste qui nous inquiète).


John PALACIN par mcabe

John PALACIN, ancien collaborateur d’Arnaud MONTEBOURG à Bercy, conseiller municipal de Luchon et candidat aux régionales dans le Comminges porte également le titre de « directeur de campagne politique » de Carole DELGA.
Ce diplômé de l’institut d’études politiques de Paris s’applique à imiter son illustre prédécesseur à l’ENA, François HOLLANDE.
Un véritable artiste qui, n’en doutons pas, fera son chemin en politique…

Questions dans la salle.

Ça dérape sur la politique locale…


à propos du Comminges… par mcabe

Un débat s’engage sous l’impulsion de Jérôme HOTTA qui interpelle la tribune sur les problèmes récurrents du Comminges – Jérôme HOTTA1 est le référent pour la Haute-Garonne de l’association ANTICOR fondée par Séverine TESSIER et le juge Éric HALPHEN pour lutter contre la corruption et rétablir l’éthique en politique.

8 mn 20 s : Lorsqu’on l’interroge sur le financement des promesses électorales, l’inénarrable Guy DAVID précise avec délectation que « la région est la seule collectivité territoriale qui ne prélève pas d’impôt » (Les contribuables sont soulagés, Dieu existe, il y pourvoira)

… L’augmentation des impôts locaux de 50 %.

Une femme s’énerve, elle parle d’un « escroc ».
Indignation générale, elle a tort (elle aurait dû dire qu’« il » se comportait comme un escroc).
Elle a omis de préciser que toute l’équipe était concernée, mais bon, sous l’effet de la colère…
Le moment est mal choisi (le moment est toujours mal choisi), mais ils sont bons princes, ils vont répondre…
En résumé ça les concerne pas ; démerdez-vous avec vos élus.
– Après tout fallait pas les élire ! (c’était déjà la réponse du préfet) non, mais !
– Mais, excusez votre honneur, ce sont des élus socialistes majoritaires à la CCTA !
– Ah bon, aucun rapport avec nous !
– …
– Braves gens, on entend votre colère, mais faut rester polis quand même !
– …
– Nous, on fait de la politique, vos embrouilles ne nous concernent pas !
– …
– Le musée, la maison de santé ça c’est du projet, les phares du Comminges ! Le monde entier nous les envie ! Et vous êtes contre ! Tas de merdeux irresponsables !
– …
– Mais monsieur, on est pas contre, on est d’accord avec vous, sur toute la ligne et comment ! D’accord que les manifestations culturelles soient pas limitées à la pétanque, aux mounjétados et aux majorettes.


le temps de la colère… par mcabe

Dans la salle, des contribuables interpellent la tribune au sujet de la gestion déplorable de la communauté de communes par l’équipe (socialiste) en place qui a entraîné l’augmentation des taxes ménage de 50 %….
… Et on leur répond.

À noter, l’intervention de Christian SANS (à la 21e minute de cette vidéo) qui affirme « Votre communauté de communes, dans la Haute-Garonne, en terme d’esprit communautaire, c’est elle qui est la plus en avance » (sans commentaire).

Conclusion

D’accord, l’Aurignacien méritait mieux qu’une salle municipale d’exposition grande comme une pissotière, d’accord pour le musée (malgré les défaillances du suivi, les malfaçons, les surcoûts et le fonctionnement qui n’étaient pas prévus, etc.)
D’accord pour le développement du tourisme.
D’accord pour la maison médicale (malgré l’esthétique DDE années 60 et les surcoûts).
On est d’accord avec vous à 100 pour 100 sur tous ces projets !
À un petit détail près quand même, pourquoi 50 % d’augmentation des impôts pendant au moins 3 ans puisque votre gestion était exemplaire ?
Ah ! nous y voilà ! Vous voulez tout avoir et rien payer !
La gestion, la gestion, vous n’avez que ce mot à la bouche !
On ne fait pas de la politique avec de la gestion ! Sachez-le bien !
On fait de la politique avec des idées (celles des autres pour l’essentiel) et pour le pognon, l’important n’est pas d’avoir de l’argent, mais que les autres en aient. (Le nôtre pour l’essentiel).

Cochons de payeurs ! On leur montre la lune et eux ne voient que le doigt qui montre la lune !

  1. Jérôme HOTTA a déposé plainte le 21 novembre 2015 pour escroquerie contre Jean Raymond l’Épinay, Jean-Yves Duclos et Danielle Gombert dans le cadre de la liquidation amiable de la SEML Epicure []

12 réponses à “Une réunion de soutien à Carole Delga où j’étais pas invité.”

  1. le 12 Déc 2015 à 21:48 maumus jean marc

    L’exemplarité communautaire des terres d’aurignac !!!

    Je démissionne à condition de nommer mon successeur

    BRAVO L’EXEMPLE

  2. le 14 Déc 2015 à 2:18 con_tribuable

    Guilhot -> Losego … la peste pour le choléra … Un voleur pour un incapable. Honte à nos élus qui ont accepté ce chantage. Lamentable. Je conseillerai aux derniers contestataires irréductibles de démissionner pour ne pas cautionner cette mascarade et surtout ne pas se rendre responsable des désastres à venir.

  3. le 14 Déc 2015 à 15:52 sol carlus

    Je pensais voir l’orateur Jean-Michel JAURÈS, j’ai vu François (MITTERRAND-HOLLANDE) LOSEGO, qui met le clignotant à gauche et qui tourne à droite. Il ne manquait plus que la procession à quatre pattes et en file indienne devant la sainte icône de Martres, la faiseuse de miracles, la déesse du sourire… la sauveuse de tout en somme… comme elle l’a démontré avec les entreprises en difficultés de sa circonscription quand elle était cumularde de tous ses mandats. Non je me trompe, pas cumularde puisqu’elle ne tient jamais en place. Je démissionne, je suis élue ailleurs, je reviens… Sans surprise puisqu’elle a combattu pour le cumul des mandats. Si tu as encore la bougeotte, sache que tes alliés te remplaceront bien vite.

  4. le 21 Déc 2015 à 11:52 contribuables

    Le Parti socialiste d’Aurignac inexistant vient à la rescousse de la CCTA à l’agonie. Comment peut-on attaquer le Collectif des Contribuables qui compte déjà 150 membres et ignorer leur mécontentement.Cette association est apolitique-œuvre collégialement -son objectif n’est pas d’être élu et réélu, mais défendre l’intérêt de tous les contribuables bénévolement. Nos élus défaillants persistent dans leur satisfaction de leurs actions. À mon sens, ils devraient démissionner de leurs mandats, ce serait la moindre des choses. Des sacrifices devront être faits à tous les niveaux et les futurs élus devront travailler bénévolement au même titre que les responsables des diverses associations de notre canton.

  5. le 21 Déc 2015 à 15:59 sol carlus

    Un bon élu devrait renoncer à ses indemnités. Je serais curieux de savoir combien il y aurait de candidats si la politique ne générait pas de salaires et avantages directs ou indirects. Qui ferait ça par pure conviction ? Je crois que la réponse arriverait rapidement.

  6. le 28 Déc 2015 à 17:41 atrax robustus

    Elections à la CCTA

    Elections pièges à … (Veuillez compléter la phrase par le terme manquant)

    ou

    Poutine ou Medvedev

    Nos Zélus vont se réunir une fois encore pour élire un nouveau président parce que l’ancien
    paraît-il, est parti, mais qu’il est toujours là sans être là, mais en étant
    présent malgré tout, pour ‘’ faire bénéficier la communauté de son expérience ’’, je cite. (Oui, oui, vous avez bien lu !). Les contribuables plongés dans une angoisse indicible provoquée d’abord par ce suspens insoutenable (qui va remplacer Guilhot ?) puis par l’absence de suspens (mon Dieu ! qui a remplacé Guilhot !), les contribuables donc se ‘’posent des réponses ’’.
    Brocardée à plusieurs reprises par la section locale du PS dans la presse , l’association des contribuables est désignée comme un groupe de frustrés, aigris par leur impuissance et réduits à critiquer l’œuvre admirable d’une équipe que toutes les communautés nous envient (mais qu’elles évitent soigneusement !)
    Après cette puissante analyse, l’association des contribuables est de facto assimilée à l’opposition
    politique ; le tour est joué. Si vous ne cautionnez pas ce naufrage c’est que vous êtes contre nous ! Association d’antisocialistes primaires, de droite, ça va de soi, peut-être même à la botte du front national, ou de la gauche extrême et des francs –maçons, des borgnes d’un œil, des goitreux, des insuffisants hépatiques, etc… Va savoir !
    Frustrée du manque d’intelligence, de loyauté manifeste, d‘absence totale d’empathie et de culpabilité, frustrée d’un monstrueux déni de réalité, l’association des contribuables souffre, c’est vrai, devant tant de carences et de veulerie.
    Faillis de la pensée, faillis du bien commun, faillis de relations qu’ils ne mesurent que par le pouvoir qu’ils exercent, tous ces Tartuffes moralisants, concupiscents’’ génuflectaires’’, agents accroupis du désespoir, leurs jours sont comptés. Ce type de basse gouvernance affecte malheureusement
    tous les partis politiques et pas plus le PS que les autres (ou pas moins, c’est selon) ; il est grand temps d’appeler un chat un chat ; une autre gouvernance, pragmatique et éclairée est possible,
    elle est déjà à l’œuvre dans les esprits ; la vigilance de tous les citoyens sur les affaires publiques
    est l’indispensable première étape d’un vrai changement.

    RAPPELS
    L’association des contribuables est apolitique ou ‘’apartide’’, elle ne brigue aucun mandat, elle demande simplement en tant qu’association représentative une voix au chapitre dans les assemblées communautaires. L’association des contribuables n’est pas contre le musée,
    ni contre la maison de santé, mais dénonce et pâtit de la gestion financière catastrophique de ces deux projets.

    Revenons aux fondamentaux : 47% d’augmentation des impôts locaux pour au moins trois ans !
    expliquez-vous ! expliquez-nous !

    Un entrepreneur qui fait faillite, ils sont légion, passe au tribunal, vend son entreprise, ses biens.
    Et vous Mesdames et Messieurs les zélus ?

    Vous verrez, ils finiront par m’accuser d’être antisocialiste !
    ATRAX ROBUSTUS (membre du collectif)

  7. le 22 Avr 2016 à 15:45 con_tribuable

    Plus beaucoup de commentaires sur ce blog … la sanction financière n’a pas ete assez sévère pour faire bouger le simple citoyen contribuable de ce canton … Je sens déjà que tout le monde est près (après un ultime lavage de cerveau pour ceux qui en ont un ) , à retourner aux urnes pour remettre en place nos chers experts comptables associés de la CCTA qui n’auront meme pas eu à se justifier de leur sale boulot . Allez faisons comme si rien ne s’etait passé !!!

  8. le 11 Mai 2016 à 14:20 oracle aldeg

    Bonjour. D’accord avec con_tribuable pour son commentaire. J’ajoute une chose : un canton où des trous du cul votent pour des trous du cul.

  9. le 13 Mai 2016 à 10:43 goselo

    Bonjour,
    C’est bien vrai ce que dit oracle aldeg.
    J’ai une solution comme alternative.
    Que les personnes contestataires adhèrent à notre Collectif des Contribuables qui travaille en équipe.
    L’union faisant la force, participez avec nous et émettez toutes les idées que vous souhaitez.
    Vous serez surpris du résultat à n’en pas douter.
    Ce n’est pas cher et ça peut rapporter gros !!!

  10. le 19 Mai 2016 à 10:34 con_tribuable

    Bonjour, cher(e) Goselo. Malheureusement, vous savez bien que le collectif des contribuables n’a qu’une portée extrêmement limitée. Il peut émettre des idées, les publier par voie de presse, mais vu l’état de la démocratie et des mentalités dans ce canton… cela s’arrête là !! De plus, le fait de se limiter à faire des réunions à Saint-André (pas tout à fait le centre du canton) et en semaine, vous coupe d’une très grande partie de soutiens éventuels, mais surtout vous prive de distribuer les bonnes informations à un maximum de personnes… dommage, car, comme vous le dites, « l’union fait la force ».

  11. le 03 Fév 2017 à 22:40 oracle aldeg

    Elle fut CHARLIE http://lelab.europe1.fr/video-la-presidente-ps-doccitanie-carole-delga-arrache-le-micro-dun-elu-fn-en-plein-intervention-2968547

  12. le 08 Fév 2017 à 18:15 sol carlus

    le 21 Déc 2015 à 15:59 sol carlus
    Un bon élu devrait renoncer à ses indemnités. Je serais curieux de savoir combien il y aurait de candidats si la politique ne générait pas de salaires et avantages directs ou indirects. Qui ferait ça par pure conviction ? Je crois que la réponse arriverait rapidement. Merci a l’actualité de confirmer mes propos.

Rétrolien | Fil RSS

Ajouter un commentaire